Chefs d’entreprise, comment intégrer l’IA à votre PME ?

L’intelligence artificielle (IA) influence de plus en plus notre quotidien. Correctement comprise et employée, elle peut s’avérer très utile pour votre PME. Comment l’utiliser pour optimiser votre activité, améliorer votre expérience client ou encore réduire vos coûts ? Décryptage.

L’IA offre de puissants leviers de productivité et de performance. Elle peut être utilisée dans le cadre de nombreuses fonctions, notamment les fonctions support de votre entreprise. Elle peut par exemple vous aider dans la gestion de la relation client, l’analyse de documents, la veille concurrentielle ou encore l’automatisation de la saisie de données comptables.

Quels sont les principaux bénéfices de l’utilisation de l’IA pour votre entreprise ? ICI

MADE IN PME

Chers entrepreneurs de la Région Sud, Chers adhérents,

Le dynamisme et l’innovation de notre région méritent une vitrine à leur mesure. C’est dans cet esprit que nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement du Salon Made in PME Sud, le premier rendez-vous régional des entrepreneurs qui font rayonner notre territoire.

Cet important carrefour des affaires se tiendra les 18 et 19 avril 2024 à Marseille au Parc Chanot, et promet d’être un moment clé pour l’écosystème entrepreneurial de notre territoire.

POURQUOI VOTRE PRÉSENCE EST-ELLE CRUCIALE ?

Exposer au Salon Made in PME Sud, c’est une occasion unique pour vous, de mettre en lumière vos savoir-faire, d’élargir votre réseau professionnel et de booster votre business tout en associant votre image à la dynamique de croissance, d’innovation et de collaboration régionale.

1️⃣ DÉVELOPPER VOTRE NOTORIÉTÉ

Plus de 5000 participants sont attendus, vous offrant ainsi une occasion exceptionnelle d’accroître votre visibilité auprès d’un public composé de décideurs, d’entrepreneurs, et de partenaires potentiels de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

2️⃣ ÉLARGIR VOTRE RÉSEAU PROFESSIONNEL

Profitez d’une plateforme privilégiée pour rencontrer des acteurs économiques clés, nouer des partenariats stratégiques et échanger avec vos pairs. Grâce à notre application dédiée, vous pourrez planifier à l’avance des rendez-vous optimisant ainsi votre temps.

3️⃣ DÉCOUVRIR DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS COMMERCIALES

Identifiez de nouvelles opportunités de marché et positionnez vos produits ou services directement auprès d’acheteurs qualifiés en circuit court. C’est une chance de développer votre business et d’accroître votre chiffre d’affaires.

4️⃣ PARTICIPER À UN ÉVÉNEMENT DE PREMIER PLAN

Associez votre marque à un événement d’envergure régionale dédié aux acteurs économiques et entrepreneurs.

5️⃣ CONTRIBUER AU DYNAMISME RÉGIONAL

Montrez votre engagement envers le développement économique local et valorisez votre rôle d’acteur majeur dans l’écosystème entrepreneurial régional.

Nous comptons sur vous pour représenter le département du Var, soulignant ainsi la diversité des savoir-faire sur notre territoire.
Attention, les places de stand sont limitées. Pensez à vous inscrire rapidement pour assurer votre présence et celle de votre entreprise à cet événement phare

Pour plus d’information, visitez le site : Salon Made in PME Sud

À très bientôt sur le salon Made in PME Sud !

Je réserve mon stand ici

Réaction de la CPME au discours de politique générale du Premier ministre

Le Premier ministre, Gabriel Attal, lors de son discours de politique générale, a largement mis en avant la valeur travail en insistant sur le fait que celui-ci « doit mieux payer que l’inactivité ». Il s’est dit résolu à « répondre au défi des emplois non pourvus » en faisant en sorte d’inciter à la reprise d’un emploi. La CPME partage naturellement cette préoccupation à l’heure où les entreprises rencontrent toujours des difficultés à recruter. Elle met cependant en garde contre l’instauration d’un compte épargne temps universel (CETU) qui risque non pas d’être ce « véritable sac à dos social » vanté par Gabriel Attal, mais un boulet social inadapté à la réalité des petites entreprises.

Lire la suite : https://swll.to/Gb2yXy

PME, comment réussir la transmission de votre entreprise ?

Chefs d’entreprise, vous vous demandez comment transmettre votre entreprise avec succès ? Vous êtes à la recherche de conseils pratiques et d’informations pour assurer la pérennité de votre activité tout en planifiant votre succession ? La CPME a conçu un guide pratique pour vous aider.

Au-delà de ses conseils avisés, ce guide dévoile de manière claire et synthétique les aspects sociaux et fiscaux de la transmission, les méthodes de valorisation de votre entreprise, etc.

Il vous permettra d’appréhender au mieux votre transmission et d’avoir en tête les questions utiles à se poser pour réussir cette étape décisive : 

  • Quelles sont les étapes d’une transmission ? 
  • Quels sont les acteurs de la transmission ? 
  • Quand la préparer ? 
  • Doit-on informer les salariés de la transmission ? 
  • Comment déterminer la valeur de son entreprise ? Et la valoriser ? 
  • Comment trouver un repreneur ? 
  • Quels sont les outils pour sécuriser la transmission ? 
  • Quelles sont les principales conséquences fiscales pour le dirigeant cédant ? 
  • Comment financer une cession / une transmission ? 
  • Quels sont les avantages d’une reprise d’entreprise par rapport à une création ? 

Pour tout savoir, téléchargez le guide ci-dessous.

🔴 Communiqué CPME nationale

La CPME propose 80 mesures pour mettre fin à la complexité administrative !

En dix ans, on a empilé 567 lois (17 843 articles), 665 ordonnances (12 442 articles) et 7 451 décrets de plus. Les chiffres sont plus parlants qu’un long discours.

Les gouvernements successifs se sont pourtant attelés à lutter contre la complexité administrative : en 2013, le « choc de simplification » avec ses 450 mesures (auxquelles viennent s’en ajouter 170 autres en 2016) ; en 2018, la loi pour « un Etat au service d’une société de confiance » ; en 2019, la loi « relative à la croissance et à la transformation des entreprises » (loi Pacte) ; en 2020, la loi « d’accélération et de simplification de l’action publique ».

Lire le CP : https://swll.to/5X0hp

[📊 Enquête de conjoncture CPME]

𝗥𝗲́𝗺𝘂𝗻𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗶𝗴𝗲𝗮𝗻𝘁𝘀 : 𝘂𝗻 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗽𝗿𝗲𝗻𝗲𝘂𝗿 𝘀𝘂𝗿 𝗰𝗶𝗻𝗾 𝗴𝗮𝗴𝗻𝗲 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝗹𝗲 𝗦𝗠𝗜𝗖

La dernière enquête de la CPME révèle qu’un dirigeant de TPE PME sur cinq perçoit une rémunération mensuelle nette inférieure à un SMIC, soit moins de 1.400 euros.

La rémunération des autres entrepreneurs est :

👉 comprise entre 1.400 et 2.600 euros mensuels pour 31 % des répondants
👉 comprise entre 2.600 et 4.000 euros pour 25 % d’entre eux
👉 supérieure à 4.000 euros pour les 25% restants

Retrouver l’intégralité de l’enquête : https://swll.to/chTycA

Enquête de conjoncture CPME : la baisse d’activité

La dernière enquête de conjoncture réalisée par la CPME entre le 9 novembre et le 4 décembre 2023 auprès de 1418 dirigeants de TPE-PME, confirme la baisse de moral des entrepreneurs. Quasiment tous (91%) ressentent l’impact de l’inflation qui se traduit par une baisse des marges pour la moitié d’entre eux (49%), près de 7 dirigeants sur 10 (69%) étant « pris en sandwich » entre les augmentations de prix de leurs fournisseurs et la pression de leurs clients réclamant une diminution de leurs prix. 

Consulter l’enquête 👉 https://swll.to/zmJxxtM

[🔴 Communiqué presse] Une nouvelle mission pour l’Etat : tester ou piéger les entreprises ?

Tests individuels de #discrimination : un employeur ne recrute pas en fonction de la couleur de la peau, des orientations sexuelles ou du physique, il embauche une personne présentant un profil, un parcours et des compétences. Toute personne ayant eu à recruter sait combien l’exercice est difficile. Le résumer à la seule lecture du CV traduit une méconnaissance de la réalité des entreprises.

👉 Si l’objectif de lutte contre les discriminations est louable, les moyens retenus sont discutables. Au lieu de reconnaître le rôle inclusif des entreprises, on officialise une société de la défiance dans laquelle l’entreprise est présumée coupable.

Lire le CP : https://swll.to/W7pUJg